Articles les plus lus

Les plates-formes Internet et des organismes de crédit français conformes à la législation européenne

Constituant,  aujourd’hui, une solution particulièrement utilisée par l’ensemble des usagers européens, le crédit à la consommation reste un produit financier délicat à manier, raison pour laquelle celui-ci fait l’objet de toutes les attentions de la part des autorités communautaires, qui ont ainsi lancé, en 2011, une grande opération visant à vérifier la conformité, des sites Internet des organismes financiers, avec les règles en vigueur.

Un certain nombre d’irrégularités constatées par les autorités européennes

Ayant ainsi permis le contrôle de quelques 50 plates-formes Internet françaises, l’opération, mise en place par les autorités européennes, ont pu mettre en évidence un certain nombre de problèmes, parmi lesquels figuraient l’absence de la mention du Taux Annuel Effectif Global, ainsi qu’un certain nombre d’autres informations essentielles dans la détermination du coût du crédit, ces différentes vérifications, menées par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, ayant abouti, en France, au rappel à l’ordre de 11 sites concernant le respect des règles européennes.

Une initiative particulièrement efficace en France

Dressant, aujourd’hui, le bilan de leur action, les autorités européennes ont ainsi pu se féliciter de l’efficacité de leur initiative en France, l’ensemble des problèmes soulevés durant les contrôles ayant été solutionnés par les organismes financiers, permettant ainsi, aux usagers, de bénéficier d’un environnement plus sûr lors de la mise en place d’un crédit, l’opération s’étant avérée être moins fructueuse chez certains voisins européens, tels que le Royaume-Uni, la Norvège et le Danemark, chez lesquels un certain nombre de difficultés subsiste, le taux de conformité des plates-formes Internet y étant inférieur à 50 %.