Le crédit à la consommation ne séduit plus les usagers ?

Formule permettant de concrétiser de petits comme de plus grands projets, avant même d’avoir réuni la somme nécessaire pour cela, le crédit à la consommation a connu une période particulièrement favorable, avant de subir, ces derniers mois, des difficultés qui ne semblent pas vouloir cesser, à en croire les derniers chiffres publiés, ce lundi 2 décembre 2013, par l’Association française des Sociétés Financières, même si le prêt personnel tire, quant à lui, son épingle du jeu.

Un mois d’octobre 2013 difficile pour le crédit à la consommation

Enregistrant un nouveau recul de sa production de 0,6 % sur une année, en cette fin de mois d’octobre 2013, le montant total des crédits à la consommation accordés sur cette période n’a atteint que 3,28 milliards d’euros, montrant donc une certaine stabilisation malgré un niveau qui reste très faible selon l’ASF, le 10e mois de l’année 2013 ayant été aussi marqué par une nouvelle contraction de 3,4 % des crédits renouvelables, conduisant ainsi à un repli de ces derniers de 36 % par rapport à leur record d’il y a cinq ans.

Les prêts personnels font toutefois exception à cette baisse

Dans ce contexte difficile, les prêts personnels ne subissent cependant pas ce même phénomène, ceux-ci connaissant même une augmentation de 6,3 % sur ce même mois d’octobre, contrastant donc avec la baisse des crédits auto qui ont, pour leur part, diminué de 3,7 %, toutes formules confondues, concernant un achat de première main, classiques ou locations avec option d’achat, et celle des financements des biens d’équipement du foyer à -6,8 %, comptant parmi les plus touchés du secteur.